Hausse des prix de l’électricité et les nouvelles mesures sur la consommation électrique


Autrefois, faire usage de l’électricité chez soi ne nécessitait point de calcul, car elle était très accessible. Aujourd’hui, le monde connaît une énorme crise énergétique qui entraîne la hausse des prix de l’électricité. Découvrez ici plus d’explications sur cette augmentation.

Les raisons de la hausse du prix de l’électricité

Depuis quelque temps, bon nombre de ménages sont confrontés à des pannes et coupures électriques répétitives sans pour autant savoir ce qui se passe. Toutes ces interruptions sont dues à la hausse du coût de l’électricité. Si une telle chose est d’actualité aujourd’hui, sachez que cela dépend principalement de deux facteurs. Il s’agit de l’augmentation du prix du gaz et des risques d’arrêt des importations des gaz russes ainsi que de la production réduite d’énergie nucléaire en partie retardée par la crise sanitaire.

La guerre entre l’Ukraine et la Russie a aussi eu un impact sur le prix de l’électricité. La Russie, l’un des piliers de la production énergétique, a revu à la hausse ses services qui agissent sur toute la chaîne d’alimentation de l’énergie électrique à travers le monde. À la base, le coût de l’électricité était de 50 €/MWh début 2021. À la fin de la même année, le prix est passé de 50 € à 222 €. Actuellement, ce prix avoisine les 700 €, ce qui a une grande répercussion sur les factures. Toutefois, il faut souligner que ce coût prend en compte diverses autres charges à savoir :

  • les coûts d’acheminement,
  • les taxes,
  • le prix du gaz,
  • le prix du quota de CO2,
  • les coûts de production.

Ce sont des choses que peu de personnes comprennent et il est possible de contacter SAV pour en savoir plus sur cette hausse.

Quelles sont les nouvelles mesures mises en place par l’État sur la consommation électrique ?

Pour permettre aux ménages de faire face à la flambée des prix de l’énergie électrique, de nombreuses mesures ont été prises par l’État. Au nombre de celles-ci, il y a la mise en place du bouclier tarifaire. Il s’agit d’un plan de sobriété énergétique qui revoit à la baisse l’augmentation des prix du gaz et de l’électricité. Tout cela est ramené à une limite de 15 %. En outre, l’État a instauré la mise en place de chèques énergies pour aider les ménages les plus modestes à supporter leurs frais énergétiques. Ces chèques sont généralement de 100 € ou 200 € et toute personne à faibles revenus peut en bénéficier. Si vous ne bénéficiez pas encore des chèques énergies, vous pouvez  contacter SAV EDF pour vous aider à faire une réclamation.